Une petite chose

C’est un soir normal comme celui-là parmi les mil soirs après une journée nulle, fatigante et sans aucun sens. Le temps passe ainsi vite qu’avant, mais chaque seconde pour moi est une torture interminable. Chaque fois quand la porte sonne modiquement, mon cœur se presse comme si un accidente, que je prévois, m’arriverai. Mais quand même ce n’est que le vent. Tes pas, qui sont assez légers et firmes que j’oublierai, n’arrêtent jamais devant chez moi. J’attends et bizarrement je l’aime. Sauf l’attente, je ne peux rien faire. Sauf le silence, personne ne parle. Je lui écoute et je trouve tes rires qui m’apportent la joie et ta voix qui peut toujours pénétrer dans le lieu plus profond chez moi. Je suis mal, seul depuis ce que tu me laisses. Mais je fais mon mieux de t’écouter et je sais que tu es toujours là, ensemble avec moi, même si tout est en train de disparaître et a déjà disparu et que je me construite une prison sans issue. Je veux te dire tous mes sentiments et je ne peux pas trouver le mot. Je veux te faire plaisir et je te fais souffrir. Ce n’est que rien et ça me tout occupe, me remplis et me vide. Je te remercie de ce que tu me viens et partes et de ce que tu me donnes envie d’attendre.

Advertisements

2 thoughts on “Une petite chose

  1. 哈哈哈哈~~~曾琳的语气好像曾琳瓦~~~
    跟你说咯~我们这里有个gay老师,他和你好像哇~看上去一幅很严肃很沉稳的,但肯定也是骚到骨子里去了~

发表评论

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  更改 )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  更改 )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  更改 )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  更改 )

w

Connecting to %s